Genre: Documents,

Pages: 206

Date de parution: 22 août 2011

ISBN (Papier): 9782895971740

ISBN (PDF): 9782895972471

Code: DAV233

Je voudrais bien être un homme

Partagez

Correspondance inédite entre Simone Routier et Harry Bernard

Auteur: Micheline Tremblay
Auteur: Guy Gaudreau

Acheter ce livre

Cette correspondance, révélatrice de la personnalité, de la détermination et des multiples talents de Simone Routier, se déroule pendant quelques mois en 1928 alors que le sort réservé à son recueil de poésie L'Immortel adolescent reste encore incertain. Jolie célibataire en quête d'autonomie financière et de reconnaissance, Routier sollicite les conseils de Harry Bernard qui, guère plus âgé, est rédacteur en chef du Courrier de Saint-Hyacinthe et gagnant de deux prix littéraires, à l'époque fort lucratifs, les prix David. La poétesse de Québec cherche son appui et espère, à son tour, remporter un prix David, ce qui lui permettrait de réaliser son rêve de s'installer à Paris. Au fil de cette correspondance, se révèle une auteure consciente de son pouvoir de séduction et soucieuse de faire sa place dans la poésie canadiennefrançaise. On y trouvera un témoignage inédit sur les rapports homme-femme en train d'éclore dans le champ littéraire de l'époque.

Acheter ce livre

Micheline Tremblay

Née à Montréal, Micheline Tremblay a enseigné le français de même que la littérature, le cinéma et la communication à l’Université Laurentienne et à l’Université de Sudbury. Après s’être intéressée à l’oeuvre d’Harry Bernard et à sa correspondance avec Simone Routier et Alfred DesRochers, elle a publié en 2008 La fille du concierge, un récit savoureux sur la vie des jeunes filles juste avant la Révolution tranquille. Léa. J’ai la mémoire chagrine est son premier roman.

Guy Gaudreau

Guy Gaudreau est professeur d’histoire à l’université Laurentienne. Lauréat du prix d’excellence en enseignement en 1996-1997 à la Laurentienne, il se démarque par son enthousiasme, son dynamisme et sa passion pour son champ de recherche. Guy Gaudreau se spécialise dans l’histoire de l’industrie forestière du Canada et dans l’histoire du nord de l’Ontario. Il a dirigé la rédaction de deux autres études portant sur des institutions françaises de Sudbury: « Du Centre des jeunes au Carrefour francophone 1951-1990. Quarante ans de vie communautaire et culturelle à Sudbury » et « le Théâtre du Nouvel-Ontario. 20 ans ». Son site web personnel : http://www.guygaudreau.ca/.