Genre: Poésie,

Pages: 75

Date de parution: 10 novembre 2022

ISBN (Papier): 9782897443719

ISBN (ePub): 9782897443733

ISBN (PDF): 9782897443726

Code: 20221003065007

J’achève mon exil pour un retour tremblant

Partagez

Auteur: Natasha Kanapé Fontaine

Acheter ce livre

La tente s’ouvrait sur une aurore blanche
œuvre immaculée
inédite peut-être
le canot camouflé de sable avait des allures fières

le purifié
il nous conduira demain dans le nitassinan

viens.

C’est avec ce premier recueil, publié sous le titre N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures (Mémoire d’encrier, 2012), que Natasha Kanapé Fontaine a fait entendre sa voix. Nous le rééditons, coiffé d’un nouveau titre, dans la collection «Vivat».

Lauréat du Prix des écrivains francophones d’Amérique, le recueil est une superbe porte d’entrée qui permet de renouer avec l’écriture de Kanapé Fontaine à ses débuts, une écriture de l’identitaire et de l’intime qui préfigure déjà la démarche militante qui s’affirmera dans ses œuvres subséquentes.

Natasha Kanapé Fontaine

Natasha Kanapé Fontaine est une poète-interprète, comédienne, artiste en arts visuels et militante pour les droits autochtones et environnementaux. On a d’abord découvert la voix de cette Innu originaire de Pessamit sur la Côte-Nord à travers quatre recueils de poésie publiés aux éditions Mémoire d’encrier. À l’automne 2021, elle publiait son premier roman, Nauetakuan, un silence pour un bruit, aux éditions XYZ.

Luttant contre le racisme, la discrimination ainsi que les mentalités coloniales par la prise de parole et l’art littéraire, elle a cosigné, avec Deni Ellis Béchard, l’essai épistolaire Kuei, je te salue : conversation sur le racisme (Écosociété, 2016). Son œuvre compte également la participation à deux collectifs engagés, Sous la ceinture : unis pour vaincre la culture du viol (Québec Amérique, 2016) et Wapke (Stanké, 2021), premier recueil de nouvelles d’anticipation autochtone.