Genre: Essai,

Pages: 276

Date de parution: 13 novembre 2005

ISBN (Papier): 2895970505

Code: DAV138

Dictionnaires français et littératures québécoise et canadienne-française

Partagez

Auteur: Gerardo Acerenza

Acheter ce livre

Au Québec et au Canada français, où les langues d’écriture rivalisent avec la norme, l’interaction entre la littérature et les dictionnaires n’a pas souvent été étudiée. Que se passe-t-il lorsque Le Robert ou Le Larousse deviennent des «arguments narratifs», lorsqu’ils sont thématisés ? À travers la lecture de Michel Tremblay, Francine Noël, Hubert Aquin, France Daigle, Michel Ouellette et d’autres écrivains, cet ouvrage analyse le rôle que les dictionnaires jouent dans la fiction d’ici et la place que celle-ci occupe dans les dictionnaires français. À ces réflexions s’ajoutent des témoignages d’écrivains québécois sur leur pratique dictionnairique. Ont contribué à ce volume: Gerardo Acerenza (St. Jerome’s University), Cristina Brancaglion (Università degli studi di Milano), Patrice Brasseur (Université d’Avignon), Jacqueline Chammas (Université de Montréal), Emir Delic (University of Waterloo), Gilles Dupuis (Université de Montréal), Aline Francœur (Université d’Ottawa), Daniel Gagnon (écrivain, Montréal), Lise Gauvin (Université de Montréal), Marco Micone (écrivain, Montréal), François Paré (University of Waterloo), Sylvie Pierron (chercheur libre, Paris), Emmanuelle Sauvage (University of Waterloo).

Acheter ce livre

Gerardo Acerenza

Gerardo Acerenza a obtenu un doctorat en littérature québécoise à l’Université de Montréal en 2003, en soutenant une thèse qui portait sur le plurilinguisme dans l’œuvre de Jacques Ferron. Depuis 2003, il enseigne le français et l’italien au Département d’études françaises et italiennes de St. Jerome’s University. Il a publié plusieurs articles sur Jacques Ferron et sur le débat linguistique au Québec. Plus généralement, ses travaux se situent au carrefour de la sociolinguistique et de l’analyse littéraire. Il s’intéresse plus particulièrement aux textes issus des minorités linguistiques de l’est canadien et de l’Italie, et aux interactions entre langue et littérature dans ces deux pays.