A Paraitre

mai 2017

Le legs d’Eva de Waubgeshig Rice (Titre original, Legacy)

Legs_Rice_RVB
Traduit par Marie-Jo Gonny

À l’hiver 1989, Eva Gibson, une jeune Anishinaabe du nord de l’Ontario, se retrouve étudiante à l’Université de Toronto. Malgré l’éloignement qu’elle éprouve, elle reste déterminée à terminer ses études pour un jour retourner vivre dans sa communauté et servir les siens. Un soir, lors d’une rare sortie avec des amis, elle est battue à mort par un homme qu’elle a rencontré dans un bar. La nouvelle dévaste ses frères et sa sœur, qui se remettent à peine du décès tragique de leurs parents, survenu quelques années plus tôt. Certains feront leur deuil en se tournant vers les traditions, tandis que d’autres sombreront dans la débauche. Tous resteront néanmoins liés par le même sentiment de vengeance.

Un roman qui nous fait vivre, à travers le drame d’une famille autochtone, la violence, la détresse et l’espoir qui traversent des réserves du nord de l’Ontario.

Originaire de la réserve de Wasauksing, aux abords de la Baie Georgienne, Waubgeshig Rice a très tôt développé une passion pour la culture et la littérature anishinaabe. Diplômé en journalisme de l’Université de Ryerson, il a travaillé à titre de journaliste et reporter pour de nombreux médias. Il est aujourd’hui vidéo journaliste pour CBC News. Lauréat du Anishinabek Nation’s Debwewin Citation for Excellence in First Nation Storytelling, il a publié un premier recueil de nouvelles, Midnight Sweatlodge, en 2011. Legacy (2014) est son premier roman.

Collection Indociles

mai 2017

Sans pitié de David Groulx (Titre original, Imagine Mercy)

Traduit par Éric Charlebois

Sans pitié offre un vibrant portrait des réalités quotidiennes d’un Autochtone vivant au Canada. Ce recueil traite de métissage, de culture et de souveraineté, des sujets qui sont toujours d’actualité et toujours marqués du sceau des préjugés, de l’oppression et de l’injustice. Dans une langue directe et incisive, le poète les dénonce avec force et sensibilité.

Poèmes de guerre et de paix, poèmes de protestation et de résistance, poèmes de mémoire et d’espoir, ces mots d’une des voix autochtones les plus fortes de son époque nous tendent la main.

Né dans la ville minière d’Elliot Lake, dans le nord de l’Ontario, d’une mère ojibwée et d’un père franco-canadien, David Groulx est fier de ses racines dont il témoigne dans son oeuvre. Il est l’auteur de six recueils de poésie. Sans pitié est le fruit d’une rencontre déterminante avec le poète franco-ontarien Éric Charlebois au Festival international de poésie de Trois-Rivières.

Collection Voix intérieures – poésie