(Acheter sur REFC.ca)

Marius Barbeau - Le pays des gourganes et Le chanteur aveugle

Jean des Gagniers Collection: Voix retrouvées Pages: 166 Date de parution: Le 30 septembre 2003 ISBN (Papier): 2-89597-010-6 Code: DAV90

Résumé

Un cheminement inattendu conduit, en 1916, l’anthropologue Marius Barbeau en Charlevoix. En effet, ce sont les Hurons du village de Lorette, près de Québec, où il s’est rendu dès 1911, qui lui ont vanté les conteurs et chanteurs vivant au-delà du cap Tourmente. C’est en découvreur, à pleines mains, pour ainsi dire, que le savant recueille un trésor de contes et de chansons remontant à l’époque de la Nouvelle-France et jusqu’au temps du bon roi saint Louis. Publié sous le titre Le pays des gourganes, le compte rendu des enquêtes de 1916 est un texte éclairant et fondamental pour tous ceux qu’intéresse la culture traditionnelle de Charlevoix. Près d’un siècle après sa parution dans les Mémoires de la Société royale du Canada, ce texte n’a rien perdu de son intérêt; le présent ouvrage veut en signaler l’importance et le rendre enfin accessible au plus grand public. Le lecteur y trouvera, en outre, la version française de The Blind River, paru en 1948.

L'Auteur

Jean des Gagniers

Jean des Gagniers est né en Charlevoix. Diplômé de l’École du Louvre, il a été professeur titulaire d’histoire de l’art et d’archéologie classique à l’Université Laval. Il a publié plusieurs ouvrages sur l’archéologie et sur l’art. Parallèlement, il n’a cessé de s’intéresser à Charlevoix, où il vit, faisant d’abord paraître une monographie de l’Île-aux-Coudres (1969) et surtout, Charlevoix, pays enchanté, ouvrage illustré dont sont ultérieurement issus, de façon corollaire : Monseigneur de Charlevoix (1996), consacré à l’écrivain Félix-Antoine Savard et Un jardin extraordinaire : Quatre-vents, en Charlevoix (2001). Jean des Gagniers est membre de la Société royale du Canada.

Biographie de l'auteur

événements

Lancement du roman de Jean Boisjoli

Le 29 août 2019 à 17h00
316, rue Dalhousie, à Ottawa
Plus D'info

avis

AVIS 25e