(Acheter sur REFC.ca)

La distance habitée

Nouvelle édition François Paré Collection: Voix savantes Pages: 256 Date de parution: Le 11 août 2020 ISBN (Papier): 978-2-89597-765-0 ISBN (PDF): 9782895977865 Code: DAV401

Résumé

Les collectivités marginalisées ressentent avec une acuité particulière le besoin de négocier les conditions de la mémoire culturelle dont elles sont porteuses et qu’elles donnent à entendre dans leurs discours. Dans ces cas-là, l’identité n’est plus stable, mais elle se déplace, migre vers d’autres codes. Ici, on parlera le corse, le galicien, le français ou le navajo ; là, on choisira de fusionner avec la culture dominante et l’exonomie sera de règle : on parlera le français, l’espagnol, l’anglais. Dans les sociétés minorisées, l’identité collective est liée à cette écologie de l’alternance et à ces rythmes particuliers de la présence et de l’absence. Est-ce une perte ? Oui, sans aucun doute. Une perte de la permanence surtout, une impression de disjonction. Mais cette perte ne doit pas occulter pour nous la merveilleuse complexité des stratégies d’ouverture et des accommodements qui caractérisent les marges fugaces de notre monde.

L'Auteur

François Paré

Né à Longueuil, au Québec, François Paré a été longtemps professeur au département d’études françaises de l’Université de Waterloo (Ontario), dont il est aujourd’hui professeur émérite. Chercheur de grand renom, il a consacré les trente dernières années à l’étude des littératures et des cultures minorisées à travers le monde. En 1993, son livre Les littératures de l’exiguïté lui a valu le Prix du Gouverneur Général du Canada. Outre Théories de la fragilité paru en 1994 et le présent ouvrage en 2003, il a aussi fait paraître Le fantasme d’Escanaba (2008) et plusieurs ouvrages en collaboration. Il est membre de la Société Royale du Canada.

Biographie de l'auteur

événements

Il n'y a aucun événement à venir

avis

25septembre2020