(Acheter sur REFC.ca)

Diasporiques

Mémoire, diasporas et formes du roman francophone contemporain Tara Collington , François Paré Collection: Nos livres votre histoire, Voix savantes Pages: 368 Date de parution: Le 13 novembre 2013 ISBN (Papier): 978-2-89597-376-8 ISBN (PDF): 9782895974031 Code: DAV284

Résumé

Portant sur le roman francophone contemporain, les articles réunis dans cet ouvrage abordent une variété d'auteurs, de Bernard Assiniwi à Kateb Yacine, de Maryse Condé à Anthony Phelps, tous réunis par cette appartenance ou cette  sensibilité à la diaspora.

Au Québec, en France, dans la Caraïbe, en Afrique, les fictions de la diaspora veillent sur l'absence, en évoquant ce qui n'est plus là, ce qui se construit en lieu et place de cette disparition. L'écrivain charrie la mémoire de tous les départs et se penche sur cette vive séparation au coeur du sujet contemporain. Aujourd'hui, l'énigme du déracinement impose ses fictions. Quels sont ces univers en déplacement, ces algorithmes de l'absence dont l'intelligibilité nous échappe encore ? Communautés de l'écart et de l'implantation, les diasporas imposent à la littérature des formes inédites qu'il nous  revient de théoriser.

Ce volume comporte des études réalisées par :

Adina Balint-Babos (Université de Winnipeg)
Justin Bisanswa (Université Laval)
Charles Bonn (Université de Lyon 2)
Ileana Daniela Chirila (Duke University)
Geneviève Chovrelat-Péchoux (Université de Franche-Comté)
Jeanette den Toonder (University of Groningen)
Gilles Dupuis (Université de Montréal)
Léontine Gueyes (Université Félix Houphouët-Boigny Cocody-Abidjan)
Nadra Hebouche (Franklin & Marshall College)
Mariana Ionescu (Huron University College)
Marie-Christine Lambert-Perreault (Université du Québec à Montréal)
Renée Larrier (Rutgers (The State University of New Jersey)
Claver Kahiudi Mabana (University of the West Indies (Cave Hill)
Carmen Mata Barreiro (Universidad autónoma de Madrid)
Johanne Melançon (Université Laurentienne)
Robert Alvin Miller (University of British Columbia)
Jean Morency (Université de Moncton)
Gloria Onyeoziri (University of British Columbia)
Pascal Riendeau (University of Toronto)
Emmanuelle Tremblay (Université de Moncton)
Alisha Valani (University of Toronto)

Les Auteurs

Tara Collington

Professeure au Département d'études françaises à l'Université de Waterloo, Tara Collington s'intéresse aux théories de Mikhaïl Bakhtine. Ses recherches portent principalement sur le roman français du XXe siècle; elle a une intérêt particulier pour les questions d'intermédialité, de réécriture ou d'adaptation.

François Paré

Né à Longueuil, au Québec, François Paré a été longtemps professeur au département d’études françaises de l’Université de Waterloo (Ontario), dont il est aujourd’hui professeur émérite. Chercheur de grand renom, il a consacré les trente dernières années à l’étude des littératures et des cultures minorisées à travers le monde. En 1993, son livre Les littératures de l’exiguïté lui a valu le Prix du Gouverneur Général du Canada. Outre Théories de la fragilité paru en 1994 et le présent ouvrage en 2003, il a aussi fait paraître Le fantasme d’Escanaba (2008) et plusieurs ouvrages en collaboration. Il est membre de la Société Royale du Canada.

Biographies des auteurs

événements

Il n'y a aucun événement à venir

avis

25septembre2020