Blogue

22 février 2019

Danièle Vallée : le conte est bon !

Auteur-Vallée

Dans un petit village québécois, au cœur des années 1960, une fillette de sept ans tombe follement amoureuse d’un jeune vicaire et se promet de l’épouser un jour. Avec cette intrigue rocambolesque, Danièle Vallée livre dans son dernier roman, Juré, craché !, une histoire comme elle seule en a le secret.

Originaire de Sherbrooke, Danièle vit à Ottawa, dans le quartier Vanier, depuis plus de trente ans. Après un baccalauréat ès arts obtenu à l’Université du Québec en Outaouais, elle se consacre à la création littéraire. Depuis 1994, elle a publié neuf livres, dans lesquels elle s’est essayée avec succès au conte, au récit graphique, à la nouvelle et au roman. C’est en 2003 que l’auteure remporte le Prix des lecteurs de Radio-Canada pour Debout sur la tête d’un chat (David, 2002). Personnalité de la scène littéraire locale, elle a été invitée d’honneur de l’Ontario français à deux reprises au Salon du livre de l’Outaouais.

Artiste multidisciplinaire, Danièle Vallée est également une conteuse reconnue, ayant donné plus de deux cents apparitions et performances sur diverses scènes du Canada, où elle met en paroles et musique ses textes publiés ou inédits. Avec l’ambition de promouvoir cette branche singulière du spectacle vivant, elle assure la direction artistique de la série « Les Contes Nomades », présentée au Centre national des arts d’Ottawa, depuis 2008.

Dans Juré, craché !, un roman inspiré de la nouvelle « La confession », tiré du beau livre Sous la jupe (David, 2013), l’auteure dépeint l’amour grandissant d’une petite fille, Camille, pour son confesseur, le beau Romain Dutil. Pour le séduire, la fillette entreprend de faire rire l’abbé dans le secret du confessionnal en avouant des péchés cocasses. De sept à dix-huit ans, Camille redoublera d’inventivité pour tenter de faire fléchir Romain. Ce dernier, fidèle à son sacerdoce, offre à la jeune fille sa seule affection fraternelle et lui résiste solidement… mais jusqu’à quand ?

Quand je l’ai vu entrer dans la classe, plus jeune que mon père, plus beau que mon plus charmant cousin germain, j’ai compris tout de suite que j’avais un cœur qui pouvait battre à cent milles à l’heure. Je me suis aperçue, ce jour-là, que les hommes n’étaient pas toujours des oncles, des docteurs, des travailleurs, des messieurs ou de vieux curés dominants ! Romain, tu venais de t’approprier mon petit cœur d’écolière de première année. L’amour n’a pas d’âge, disait mon père, follement amoureux de ma mère de dix ans son aînée. Papa avait raison et moi, j’étais déjà amoureuse d’un séduisant vicaire qui sera mien. Je suis patiente autant qu’obstinée. J’attendrai. Juré, craché !

Juré, craché ! en librairie depuis le 6 février 2019 !

Feuilletez les premières pages du roman !

Découvrez aussi la programmation de la série des « Contes Nomades ».