Blogue

4 juillet 2018

Louise Royer poursuit sa série iPod et minijupe au 18e siècle

Auteur-Royer

En juin 2018, Les Éditions David publiaient Téléportation et tours jumelles, le quatrième livre de la série iPod et minijupe au 18e siècle de Louise Royer. Le premier tome, dont la publication remonte à 2011, s’est classé en 2e position du Palmarès de Communication-Jeunesse en 2012-2013 et connait un grand succès auprès des adolescents. Les critiques en sont également élogieuses :

« Le roman est écrit dans une langue soutenue et accessible. Il m’a habitée des jours durant. J’ai littéralement adoré! », Danielle Verville, Coup de pouce.

« Un livre pour les 14 ans et plus, qui s’intègre à merveille dans le curriculum de français», Dominique Roy, Pour parler profession.   

« J’ai tripé à lire ce livre-là ! […] Ça se dévore ! », Ève Christian, Radio-Canada.

Dans son quatrième roman pour adolescents, l’auteure poursuit les aventures rocambolesques de François, un comte du 18e siècle tombé amoureux d’une jeune femme de notre époque. Un récit haletant dans lequel l’auteure de Mississauga évoque une tragédie qui aura marqué à jamais notre imaginaire : celle des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis…

Téléportation et tours jumelles nous transporte en 2023. Sophie et François, qui s’étaient rencontrés en 1767 dans iPod et minijupe au 18e siècle, pour ensuite être téléportés au 21e siècle dans Culotte et redingote au 21e siècle, vivent maintenant avec leurs enfants, Olivier et les jumeaux Natalie et Gabriel, qui commencent à s’interroger sérieusement sur la véritable identité de leur père. Jake Stanford, qui avait aidé François à s’échapper de la Bastille dans le tome précédent, se voit confier la tâche d’étudier les déplacements des terroristes responsables de la destruction du World Trade Centre le mois précédant l’attentat. Mike Simpson, le directeur du projet Philo, réussit à téléporter Jake en 2001, à New York, où il fera des rencontres surprenantes. Une autre mission qui viendra à nouveau bouleverser la paisible vie de François et de Sophie.

Louise Royer avait à peine terminé l’écriture du troisième tome de la série (Bastille et dynamite) qu’elle imaginait déjà le prochain épisode de la saga. Afin de bien décrire le contexte et les lieux entourant les attaques du 11 septembre 2001, l’auteure a entrepris des recherches approfondies sur des détails importants entourant ces attentats, tels que l’heure exacte de chaque écrasement d’avion, la liste des suspects, de même que la trajectoire des avions. Elle a également examiné le plan de la ville de New York et de Central Park pour bien cerner le trajet de la poursuite de ses personnages dans cette ville.

On ne s’étonne pas que Louise Royer ait ce penchant pour la recherche ainsi que ce souci du détail et de la précision, lorsqu’on apprend qu’elle détient un baccalauréat en physique de l’Université de Montréal ainsi qu’un doctorat en océanographie physique de l’Université de la Colombie-Britannique. En plus d’avoir publié quatre romans d’aventures, elle est également auteure de nombreux articles dans des revues scientifiques. Aujourd’hui, elle enseigne la physique et la chimie à la Newton’s Grove School, à Toronto. Ses passions restent l’histoire et la science, qu’elle parvient habilement à partager dans son enseignement et son écriture, non sans un bon sens de l’humour, pour le plus grand plaisir des adolescents !

Feuilletez Téléportation et tours jumelles !