Blogue

5 octobre 2017

Dominique Zalitis et la poésie des origines

Auteur-Zalitis

Je suis terre d’ici
née en Amérique
et terre d’ailleurs
je suis d’argile  de sable
de saules et de bouleaux

C’est ainsi que commence le dernier recueil de poésie de Dominique Zalitis, Recoudre la lumière, nous conviant au voyage sur les pas de ses ancêtres, de la Lettonie à leur arrivée sur les terres de l’Amérique. La poésie devient alors pour la poète un moyen de renouer avec ses racines lettones, fruit de l’héritage transmis par ses grands-parents.

De père letton et de mère québécoise, Dominique Zalitis est née à Québec, ville où elle habite toujours. L’écriture fait partie de son quotidien, puisqu’elle travaille en alphabétisation et offre des ateliers de création littéraire.

Après avoir suivi des ateliers de prose et de poésie au Québec durant plusieurs années, elle s’inscrit à des cours particuliers de letton en Lettonie, montrant ainsi son intérêt pour la langue de ses ancêtres. Elle publiera aussi, plus tard, dans des revues et des périodiques en letton. Ainsi, parmi son œuvre poétique, on compte Du frimas sur la mer (David, 2010) et Entre les murs de Baltique (David, 2007), recueil traduit cinq ans plus tard en letton, Starp Baltijas mūriem (Éditions Daugava, 2012).

La quête des origines et le besoin de transmission de la mémoire ont toujours été ce qui pousse cette auteure à écrire. Ses textes sont toujours empreints des récits de l’histoire de ses ancêtres. Elle nous fait également part des liens que nourrit l’exilé avec sa terre d’accueil.

Recoudre la lumière retrace le fil de la mémoire, tel un commencement, et invite le lecteur à se pencher sur la notion d’origines et à leur importance dans l’œuvre poétique.

Le lancement du recueil aura lieu le vendredi 13 octobre prochain, à la Librairie La Liberté, à Québec. Pour plus d’information, consultez ce lien.