Blogue

17 mai 2016

De bonnes histoires d’auteurs d’ici à lire cet été !

Romansdici2016

Afin d’offrir aux amateurs de lecture une sélection de bonnes histoires à lire cet été, les Éditions David ont eu l’idée de rééditer dans un format pratique et économique (format poche) des romans publiés ces dernières années qui avaient connu un bon succès en librairie et qui continuent d’avoir une résonance particulière dans l’actualité. Rassemblés sous la bannière « romans d’ici », ces titres comprennent, dans une première mouture, les romans de Patrice Robitaille (Le cartel des volcans), de Suzanne Gagnon (Passeport pour l’Algérie) et de Jocelyne Mallet-Parent (Dans la tourmente afghane).

Le roman Le cartel des volcans, dont l’intrigue se déroule à San Martín, au Mexique, raconte l’histoire de Juan Esteban Duarte, un jeune délinquant qui a sombré dans la violence sous la férule de Ramón, le chef des narcotrafiquants, et de son frère cadet, Diego, qui assiste à sa descente aux enfers. La nuit, Juan Esteban et ses compères siphonnent le pétrole dans le pipeline pour le revendre impunément. L’auteur dénonce ainsi les ravages de la drogue et du crime organisé dans un pays pas très éloigné du nôtre.

Passeport pour l’Algérie, un roman envoûtant qui pose un regard très actuel sur la condition féminine dans des pays de confession musulmane, c’est l’histoire d’Anna, une femme qui, mariée depuis peu à un diplomate canadien, abandonne sa vie et sa carrière de pianiste pour suivre son mari en Algérie. Dès sa descente d’avion, à Alger, elle subit un choc : femmes voilées, présence inquiétante de l’armée, regards hostiles et mépris des hommes pour la femme occidentale qu’elle incarne.

Enfin, dans le roman Dans la tourmente afghane, nous suivons le parcours de Jonathan, un journaliste de retour d’une mission qui a mal tourné à Kandahar. Il hésite sur ce qu’il va dévoiler à la presse et à ses proches. Sa mémoire vacillante, criblée de trous noirs, ramène inlassablement à son esprit un souvenir salvateur : les yeux de la douce Rachida, le transperçant sous sa burka. En proie à un trouble profond, Jonathan va tenter par tous les moyens de reconstituer les pans manquants de son histoire.

Au fil des prochains mois ou des prochaines années, d’autres titres à succès pourront s’ajouter à la collection romans d’ici qui a pour but d’offrir au public lecteur « de bons romans d’ici à petit prix ». D’ici-là, nous vous invitons à lire ces trois romans cet été : que vous soyez en voyage, sur la plage, dans votre maison ou à votre chalet !