Blogue

6 juillet 2015

Lectures d’été !

Été2015

La saison estivale est enfin arrivée ! Pour l’occasion, nous vous avons préparé une liste de romans que vous pourrez prendre le temps de savourer sur la plage, une terrasse, dans le jardin, un terrain de camping ou à la maison. De Montréal à Yellowknife, en passant par la Huronie et l’Écosse, l’Afrique ou l’Amérique du Sud, ces livres (en format numérique ou papier) vous permettront de voyager sans que vous ayez à vous déplacer. Découvrez-les dès maintenant !

178 secondes de Katia Canciani 
Le jour de ses 18 ans, Nicola, bouleversé par la découverte d’un terrible secret, entreprend un voyage qui le mènera partout au Canada. Au cours de ce périple, où il croisera divers visages de la francophonie, il apprendra à se connaître et à trouver sa voie. « 178 secondes », ce peut être le temps qu’il faut pour perdre le contrôle, pour se rendre compte que tout le monde a une histoire, pour reprendre son souffle…

Depuis toujours, j’entendais la mer d’Andrée Christensen
Une naissance tragique, une enfance insolite auprès de parents adoptifs, Ingelise et Erland. Elle, aveugle de naissance, dans le secret de la nuit, initie l’enfant à la beauté envoûtante de la musique. Lui, embaumeur et artiste, consacre sa vie à perpétuer la mémoire des morts.
Après une surprenante initiation à l’amour survient une femme sans nom dans la vie de Thorvald Sørensen, archéologue danois. Leur lien profond le façonnera à jamais, jusqu’à sa mort.

L’eau de vie de Daniel Marchildon 
Poussée par une voix mystérieuse, Élisabeth Legrand s’investit complètement dans un projet insensé : ouvrir à Pointe-au-Phare, sur la baie Georgienne, une distillerie qui fabriquera du whisky à partir de l’ancien scotch Glen Dubh.
L’histoire tragique de l’arrivée, dans cette communauté du lac Huron, des barils de ce whisky nous fait découvrir le passé des Fearmòr, les créateurs du Glen Dubh, en Écosse. Cette « eau de vie », le uisge beatha en gaélique écossais, au fil des siècles, deviendra la source d’un commerce lucratif mais aussi âprement disputé par les distillateurs clandestins, les barons du whisky, et les jaugeurs du gouvernement.

Pars, Ntangu ! d’Aurélie Resch
1998, Sierra Leone. Une bande armée fait irruption dans un village. Meurtres, viols, pillage. Onika voit sa fille sauvagement tuée sous ses yeux et son fils enlevé pour être enrôlé de force. Réussissant, par miracle, à survivre à cet assaut, la jeune mère n’aura de cesse de retrouver son fils, Ntangu, en sillonnant cette région d’Afrique où l’horreur et la détresse sont devenues quotidiennes. Son destin croisera celui de Béatrice, une travailleuse humanitaire, et du major Kent, un Casque bleu, deux Canadiens aimantés par ce continent meurtri.

Tango tatouage de Jean Perron
Un train file dans la pampa en Argentine. À bord de ce train, le narrateur se remémore les moments qu’il vient de vivre à Buenos Aires, où il était parti à la rescousse de Ninon Destouches, auteur-compositrice-interprète aimée au concours d’un voyage au Cap-Vert, en Afrique. Les retrouvailles avec Ninon, accusée d’être une descendante de nazis, ont toutefois chaviré dans bien d’autres histoires, avec l’apparition d’un ex-amant jaloux, d’un truand reconverti et, même, de la figure légendaire de Louis-Ferdinand Céline.

*
Nous aimerions en profiter pour vous souhaiter un été rempli de découvertes. Soyez au rendez-vous, à l’automne prochain, pour le lancement de notre rentrée littéraire et de nos deux concours d’écriture !